Saint-Fiacre sur Maine, c’est une très jolie commune du vignoble nantais. Mais si nous y allons aujourd’hui c’est pour une autre raison qu’admirer le paysage. Entre les domaines du Muscadet et la place du village, les habitants du coin sont habitués à croiser des belles carrosseries anciennes accompagnées de leurs sonorités envoutantes.

 

C’est en effet ici que depuis une quinzaine d’années Didier Albert redonne vie à des mécaniques anciennes, souvent sportives, avec le souci du travail bien fait. Avant tout passionné, le maître des lieux n’a pas toujours exercé ses talents ici. Le partage et les rencontres, toujours au cœur de la passion automobile ainsi qu’une solide formation mécanique, l’ont amené à créer Rétro-racing, avec une idée simple mais en même temps exigeante : les voitures sortant de l’atelier doivent repartir pour 30 ans. Pas de compromis sur la qualité du travail et des pièces. Didier Albert aime le travail bien fait et le contenu de son atelier est révélateur de ses préférences : Porsche 356 (la spécialité maison maintenant) et 911 anciennes, Alpine (son premier amour !) et au moment de notre visite un magnifique moteur Dino entièrement refait, sans oublier quelques belles anglaises. Jean-Pierre Pasquali est le deuxième acteur des lieux, spécialisé dans l’électricité automobile et avec la même conception de la restauration «sans compromis ».

Tout est possible pour optimiser la mécanique en performance comme en fiabilité.

Vous pouvez donc venir chez Rétro-racing pour une simple vidange ou pour une restauration totale même si la spécialité du maître des lieux est la préparation compétition. Et si vous voulez participer à des courses tels que Le Tour Auto, le Mans Classic etc. vous trouverez auprès de Didier (également pilotes sur certaines de ces épreuves) les conseils et le savoir-faire pour réaliser votre projet.
L’atelier est équipé d’un banc moteur, de postes à souder et d’un tour pour refabriquer des éléments sur mesure ou devenus introuvables. Les pièces, les sous-traitants (pour la carrosserie par exemple) et le résultat voulu sont l’objet d’une exigence dont on peut admirer le résultat. La seule limite reste donc les finances du client, car tout est possible pour optimiser la mécanique en performance comme en fiabilité. C’est d’ailleurs une question de philosophie, on peut venir avec une voiture populaire en sachant que l’investissement a un retour en termes de fiabilité et de plaisir. Le mieux est de venir chez Rétro-racing pour parler à de vrais passionnés qui voos diront les yeux dans les yeux ce qui est le mieux à leur avis et pour votre belle, une conception franche et appréciable pour tous les passionnés. De nombreux clients viennent ici par le bouche à oreille, preuve de la satisfaction des collectionneurs qui roulent avec leur voiture et ne se contente pas de la regarder. Certes cela a un prix, celui de l’excellence.

Détente

Didier Albert se rend chaque année avec un groupe d’amis sur le lac salé de Bonneville dans l’Utah (USA) pour participer à la célébrissime Speeweek : les frenchies mettent les gaz pour battre des records de vitesse dont un avec une Motobécane 50 cm3 MBK 51 de 1982 ! Détente mais compétition quand même !