La Delorean (DMC 12 pour le modèle mais il n’y en eut qu’un) est une voiture célébrissime ; il suffit de rouler avec pour voir les passants et autres automobilistes « transportés » par la voiture du film « Retour vers le Futur » qui l’a rendue célèbre.

Au début des années 80 c’est son créateur, John Zachary Delorean qui est célèbre. Plus jeune vice-président de Général Motors et véritable passionné d’automobile (c’est si rare dans l’automobile aujourd’hui…), il fonde sa propre marque pour créer une Ferrari à l’américaine.

Delorean DMC 12

Le premier prototype baptisé DSV (Delorean Safety Véhicule) repose sur un châssis ultra léger mais qui s’avère finalement impossible à produire en grande série, on parle aussi alors d’un moteur rotatif. Finalement devant la pression des grands constructeurs américains sur les fournisseurs la voiture est équipée du V6 PRV (Peugeot/Renault/Volvo) en version injection avec pot catalytique : 130 ch. sous le capot arrière avec boite manuelle Renault ou automatique en option. Le châssis est formé de caissons en acier soudés ce qui ne favorise pas un poids très léger, et la suspension est un peu haute et trop souple. Heureusement la carrosserie en acier brossé inoxydable (attention aux réparations !) et les portes papillon en font une voiture unique dont le style signé Giorgietto Giugiaro est bien à la pointe du design à l’époque, ce qui lui vaudra plus tard son rôle au cinéma.

Delorean DMC 12
Delorean DMC 12

La production débute donc en 1981 en…Irlande du Nord, grâce à un joli chèque de 80 millions de livres du gouvernement britannique en vue de créer des emplois. La promesse d’une voiture sportive n’est pas vraiment tenue avec une vitesse de pointe de …140 km/h de même que le prix de 12 000 $ qui passe finalement à 25 000. Delorean voyait grand mais seulement 9 000 voitures furent produites en 2 ans.

En 1982 les actionnaires et banquiers se retirent et Delorean manque d’argent ; devant l’urgence il accepte de devenir dealer de cocaïne pour un montant promis de 24 millions de dollar. IL s’agit en fait d’un piège tendu par le FBI. Delorean est arrêté de même que la carrière de sa voiture de rêve. Delorean sort finalement innocenté mais sa voiture appartient déjà au passé…

Delorean DMC 12

Jusqu’en 1985 où la Delorean, cette voiture déjà oubliée mais « sympa » est choisie pour servir de machine à remonter le temps dans « Retour vers le futur » (merci au producteur Robert Zemeckis). Le succès est tel que 2 autres films seront tournés et la voiture devient une star de cinéma, et accessoirement de l’automobile. Il faut dire que son histoire et celle de son créateur vaudraient un film également.

Delorean DMC 12 - Portes papillons

Voici donc cette automobile devenue culte qui nous ouvre (vers le haut) ses portes aujourd’hui à Nantes. L’exemplaire en question est dans son strict état d’origine : la carrosserie est impeccable (l’acier inoxydable demande un entretien rigoureux) et l’intérieur montre la fatigue des années et des matériaux très années 80 (un peu chip mais plein de charme) malgré le cuir et un dessin agréable de la planche de bord, avec instrumentation spécifique.

Delorean DMC 12
Delorean DMC 12 - Intérieur

Notre Delorean fut commandée par la chanteuse Grace Slick de Jefferson Airplane, voiture particulière pour cliente célèbre. L’équipement est complet : climatisation, mini-vitres électriques, cuir. On rabat la portière et “contact” : le son sympathique ne nous transporte pas. La position de conduite basse fait sport mais la boite auto ici présente invite plus à la balade qu’au brulage de gomme. De toute façon la suspension trop souple annihile les dernières velléités sportives et on prend un plaisir fou à l’admirer dans les vitrines.

Elle a le look mais pas les muscles ; pas grave, elle est débordante de charisme et de charme.

A l’entretien tout va bien : moteur et boite indestructibles (injection à surveiller) et toutes les pièces se retrouvent facilement, Delorean ayant vu grand et produit des milliers de pièces à l’avance pour ses voitures. D’ailleurs en 2008 une nouvelle société DMC a été créée pour entretenir et restaurer les Delorean grâce aux stocks de pièces existants. Mieux encore il est envisagé une nouvelle motorisation voire un nouveau modèle. On plonge dans le futur bientôt ?

Delorean DMC 12 - Moteur

Merci au Musée pour le prêt de cette magnifique Delorean disponible à la vente. le-musee.com