La Mazda MX 5 est sortie il y a tout juste 30 ans. Celle que les amateurs appellent « Miata » est devenue le roadster le plus populaire au monde avec plus d’un million d’exemplaires vendus (1 100 000 exactement).

Présentée en 1989 la MX5 présente la formule idéale de la voiture plaisir :
un roadster léger, une propulsion amusante à conduire le tout avec un prix contenu. Inspirée des petites anglaises, elle y ajoute la fiabilité mécanique.

La 4ème génération sortie en 2015 a su préserver ces sensations avec un look acéré : moteur atmosphérique, boites de vitesse mécanique (une automatique existe mais ne représente que 3% des ventes en France) et capote en toile (il existe une version à toit en dur).

La MX 5 a ainsi renforcé son succès malgré la course à la sécurité qui alourdit les voitures et l’autophobie grandissante dans les médias. La série 30ème anniversaire célèbre son succès avec 200 exemplaires numérotés pour la France, tous déjà vendus, en version 184 ch., avec sièges Recaro, freins Brembo et un intérieur Alcantara et une couleur orange spécifique. Ce nouveau moteur permet un 0 à 100 km/h en 6,5 secondes et une montée en régime jusqu’à 7 000 tours/minutes pour atteindre la puissance maximale. Le Châssis autorise des glissades contrôlables. On peut toujours se consoler avec la gamme MX5 accessible à partir de 26 400 €.

Le Moteur Sky-Activ-X

L’actualité Mazda c’est aussi la sortie de ce moteur qui allie l’allumage par bougie d’un moteur essence et l’allumage par compression d’un diesel : cette première au monde permet un couple plus important à bas régime et une baisse de la consommation. Il est disponible sur la Mazda 3 et le CX 30.

Spécifications techniques
  • Moteur : quatre cylindres DOHC avec compresseur
  • Cylindrée : 1997 cc
  • Puissance : 180 ch
  • Consommation : 4,3 l / 100 km2
  • Taux de compression : 16:0:1
  • Extra : système hybride léger

Le nouveau CX-30

Tout juste sorti, ce SUV dérive de la berline 3. Comme celle-ci le petit nouveau (4.39 m, ce qui le place entre le CX3 et le CX 5) affiche un design élégant et dynamique aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, presque latin, avec des matériaux de belle facture et des mécaniques brillantes. Le tout repose sur un chassis équilibré. Dans la tradition Mazda il s’agit d’un véhicule vraiment optimisé et homogène, doté d’une personnalité propre à l’un des derniers constructeurs indépendant.
Mazda CX 30 : à partir de 26 500 €.