Lohéac est un très joli village d’Ile et Vilaine qui abrite l’incontournable Manoir de l’Automobile.

Cet endroit c’est d’abord le projet d’un homme : Michel Hommel. Passionné de course automobile, il est le fondateur du groupe de presse qui porte son nom, lancé avec le titre Echappement en 1968, puis Auto hebdo, Nitro etc… Michel Hommel achète sa première voiture à 17 ans, une Renault NN, au prix de 40 francs, dont 20 francs empruntés à son père. Il participe également pendant 3 ans à la coupe Renault 8 Gordini.
Installé à Lohéac depuis 1973, Michel Hommel réunit sa collection dans le Manoir de l’Automobile qui ouvre ses portes en 1991. Dans un écrin de verdure la vieille pierre du 17ème siècle participe tout autant au charme du lieu que les belles autos croisées dans le village ou sur le parking visiteurs.

Le Manoir

Sur 2 étages et 15 000 m² il abrite bien entendu la collection sur laquelle nous allons revenir, mais aussi des buvettes et crêperies, un bar à cidre, une boutique et une présentation des métiers anciens dans un village reconstitué et un espace hippomobile. Le Manoir dispose de son propre garage pour restaurer, entretenir et faire vivre la collection.
On y trouve aussi une piste asphalte (ouverte au public le dernier dimanche de chaque mois) ainsi qu’un lac. Juste à côté se trouve une piste terre où a lieu le rallycross, épreuve du championnat de France.

La collection

Elle regroupe aujourd’hui 400 voitures. Des ancêtres à la toute dernière Alpine A110, de la sportive à la limousine d’apparat, ce mélange est savamment ordonné par époque, pays, type… Impossible de détailler la collection tant elle est fournie mais citons la salle des ancêtres, un espace rendant hommage aux 24 heures du Mans ou aux fameuses « Groupe B » du championnat du monde des rallyes, la présentation de tous les modèles Alpine, une salle Lamborghini etc… L’Espace Maquettes est une autre forme de la passion automobile. Ici il est immense. Des « diorama » ont été réalisés, mettant en scène l’automobile à travers l’Histoire et les évènements. Un espace où les grands et les petits peuvent passer des heures. D’autres surprises marquent les esprits comme la salle Enzo Ferrari ou la fameuse grille de départ F1.

Patron de presse, collectionneur mais aussi constructeur. La marque Hommel est bien entendu présente dans le musée. C’est par un sondage réalisé via le magazine Echappement que tout commença. Celui-ci servit à définir la sportive idéale. La Berlinette Echappement est présentée au Mondial de l’Automobile de Paris en 1992. Produites jusqu’ en 2003 dans l’ancienne laiterie du village pendant une dizaine d’années, ces voitures légères et artisanales font encore aujourd’hui le bonheur des pilotes et collectionneurs.

La Bourse d’échange

Le 1er week-end d’octobre a lieu l’Autobrocante Festival de Lohéac au Manoir de l’automobile et des vieux métiers. Les visiteurs peuvent assister à des démonstrations sur le circuit ou trouver la pièce rare parmi les 400 exposants. Pièces autos et motos, décorations, voitures miniatures, livres, les tentations sont nombreuses !
Le lac permet des démonstrations de véhicules amphibies.
Le Manoir de L’automobile de Lohéac est un site unique en France qui réunit plusieurs formes de la passion automobile et qui la fait vivre, un bel endroit pour s’échapper.

Le Manoir de l’Automobile et des vieux métiers
4 rue de la cour neuve – 35550 Lohéac
02 99 34 02 32
manoir-automobile.fr