David Bossard nous accueille dans son bureau. Dans le hall trône la dernière Alpine A110, une vitrine de miniatures et un Renault Captur rutilant en attente de livraison. A l’évidence, nous rencontrons un passionné.

 

Apprenti dès l’âge de 15 ans en mécanique, David Bossard a toujours été intéressé par l’automobile. à 15 ans toujours il achète sa première voiture, son amour de jeunesse, une Renault Caravelle à refaire entièrement. En 1998, à 20 ans, il entre dans l’entreprise familiale puis prend la tête du garage en 2001, ses parents souhaitant passer à autre chose.
Jeune chef d’entreprise, il devra se faire accepter par l’équipe en place et par les clients. Pari difficile mais réussi, l’établissement principal de la Haie Fouassière étant rejoint par l’agence de Vertou en 2005 puis Haute-Goulaine en 2014.

Aujourd’hui, 48 salariés constituent une équipe où l’humain est au cœur du travail quotidien et qui réunit les compétences complètes en mécanique, vente, carrosserie, vitrage, dépannage 24h/24, préparation esthétique.

L’esprit d’équipe et la passion auto sont omniprésents. Ayant l’âme d’un collectionneur, amoureux des marques Renault et Alpine, David Bossard est ravi d’accueillir les amateurs de voitures françaises populaires, depuis les années 50 ou plus récentes. Les membres de l’équipe apprécient tout particulièrement de retrouver des pièces, refaire la mécanique ou redonner une beauté à une voiture souvent liée à des souvenirs d’enfance et qui va sortir le week-end illuminer les regards des passants et replonger son propriétaire dans des sensations d’une autre époque.
Nous visitons l’atelier et découvrons parmi les productions actuelles du constructeur au losange une jolie caravelle qui sort d’une reprise de peinture à l’avant, et dont l’embrayage est en train d’être changé. Plus loin une DS sort d’un lifting esthétique après quelques années d’immobilisation, une magnifique Renault 21 Turbo en état d’origine semble sortie d’usine ce matin, prête à mordre l’asphalte. Plus loin une alpine A 310 d’un blanc immaculé attend un réglage carburateurs.
David Bossard confesse trouver un grand plaisir dans la recherche d’un modèle, quasiment plus que dans la conduite elle-même. On le croise souvent dans les rassemblements d’anciennes, gilet bleu Alpine sur le dos en train de partager son amour des voitures au losange ou au A fléché. Voici une bonne adresse pour vous et votre belle.