Dans la logique d’électrification des marques du groupe Volkswagen, Porsche lance sa berline sportive électrique Taycan.

Issue du concept mission E dévoilé il y a 4 ans, la Taycan de série est assez fidèle aux lignes du prototype. Ainsi il ne s’agit pas d’une version électrique de la Panamera, même si quelques pièces sont communes. Légèrement plus petite (4,95 m) la Taycan met un point d’honneur à respecter l’ADN du constructeur de Stuttgart transposée à l’électrique. L’arrière évoque la 911 et l’’avant se veut plus original pour marquer sa différence. L’habitabilité est soignée (batteries sous le plancher, coffres avant et arrière) et l’intérieur se veut épuré, ultra technologique (4 écrans pour le poste de conduite) et adopte des matériaux originaux. Pour respecter la nomenclature « classique »

La Taycan est disponible en versions Turbo (687 ch) et Turbo S (761 ch et autonomie de 450 km) avec alors un 0 à 100 km/h atteint en 2.8 s. Comme toute électrique le poids est conséquent avec 2,3 tonnes ; le plaisir de piloter se veut soigné avec 4 roues directrices en version S, un blocage de différentiel et le Stability Management pour les passages en courbe. Sa seule rivale pour le moment est la Tesla S : bataille en vue pour le temps au tour sur le Nürburgring.

A partir de 155 552 € en Turbo et 189 152 en Turbo S
Date de livraison : inconnue à ce jour.