C’est en 1961 que la Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile (la SIMCA), dont le siège est à Poissy, présente la très moderne Simca 1000.

Fruit d’un programme de développement lancé lors de la crise de Suez et à la volonté de lancer une voiture économique, elle tourne le dos aux rondeurs des années 50 pour le cubisme des années 60. Ce modèle permit aussi à Simca de conforter sa place de 1er constructeur privé français (derrière la Régie Renault).

Lors de sa présentation au Salon de Paris 1961, la Simca 1000 obtient d’ailleurs le Grand Prix de l’Art et de l’industrie pour son dessin dû au styliste turinois Mario Revelli de Beaumont. C’est donc une voiture très tendance, avec sa boite de vitesse licence Porsche, ses 4 roues indépendantes et son moteur à l’arrière. Sa modernité lui autorisa une très longue carrière (17 années de production !) et près de 2 millions d’exemplaires fabriqués dont certains exportés jusqu’aux USA.

Elégante à ses début, la Simca 1000 a donné naissance à un très beau coupé signé du maître carrossier italien Bertone. Mais ce sont surtout les versions sportives qui ont marqué leur époque, les versions Rallye 1,2 et 3 qui vont s’affronter sur les circuits ainsi que le coupé 1200 S, avec pour marraine Mireille d’Arc.
A l’époque les principales critiques viennent de sa tenue de route (le moteur est à l’arrière…) et de sa consommation ; tandis que l’intérieur se montre très bien fini surtout avec le très prisé simili cuir. Aujourd’hui ses défauts font tout son charme et la Simca 1000 est devenue très recherchée, particulièrement les versions sportives ou les coupés, mais aussi les premières versions avec leurs couleurs pastelles, leurs chromes et les pneus à flanc blanc. Très fiable et avec son look unique elle retrouve une seconde jeunesse dans le monde de la voiture de collection ; 1000 raisons d’aimer la Simca 1000 !

 

Club Simca France
www.clubsimcafrance.fr

Club Simca Bertone pour les coupés
simcabertone.pagesperso-orange.fr