Terme qui surprend, la “décontamination” prend tout son sens pour préserver sa peinture.

Après un bon lavage dans les règles de l’art (voir AUTOgraphe N°1) vous êtes tenté de penser que votre voiture est impeccable. Visiblement oui, mais…il suffit de passer la main pour percevoir le côté rugueux et non lisse de la peinture. En effet le lavage ne suffit pas pour supprimer les résidus de goudron, résine, particules métalliques de freinage, pollution ambiante… Le but de la décontamination est de les éliminer.
Il existe 2 types de décontaminations (chimique et mécanique), et dans un premier temps nous vous conseillons de commencer la décontamination chimique : il s’agit de pulvériser un décontaminant ferreux qui va dissoudre les particules issues de la pollution industrielle et du freinage. Il faut le laisser agir quelques minutes ; le produit va changer de couleur et devenir rouge au contact des particules ferreuses. Un dégoudronnant peut aussi être nécessaire.

décontamination

Après avoir de nouveaux laver la voiture vous pouvez commencer le 2ème type de décontamination avec une gomme. Il s’agit d’une barre d’argile (Clay barre) qu’il faut utiliser par petits mouvements rectilignes à l’aide d’un lubrifiant. Il existe plusieurs types de clays : fine pour un véhicule neuf ou récent, sinon medium. Une clay hard est à réserver à un véhicule ayant une forte contamination ou avant un polissage de la carrosserie. Il faut d’abord la malaxer pour la ramollir puis pratiquer un mouvement rectiligne avec une faible pression. On doit sentir la gomme glisser de plus en plus facilement au fur et à mesure que les contaminants sont absorbés.
Remodeler la gomme régulièrement ou entre chaque panneau de carrosserie ; surtout ne la faites pas tomber, les saletés alors collée la rendraient inutilisable. Une gomme peut normalement être utilisées 4 à 5 fois , sachant que 2 décontamination par an est un maximum.
Pour le lubrifiant 2 choix : le prêt à l’emploi ou si vous avez plusieurs véhicule le produit pur à diluer. Il est conseillé de travailler par panneau (porte, aile etc…) En plus de la carrosserie vous pouvez aussi décontaminer les vitres ou les phares bien entendu. Après cette opération bien relaver la voiture pour éliminer les dernières particules ou avec le lubrifiant et une microfibre. La peinture a retrouvé une partie de sa brillance, de sa profondeur et redevient toute lisse. Elle est maintenant prête pour un polissage ou une mise en cire.

Produits disponibles chez notre partenaire renopolishauto.com