Ds, Polestar, Tesla, Abarth, Genesis, ces dernières années les constructeurs ont (re)créé de nouvelles marques, dans le but de commercialiser des modèles spécifiques, en général plus haut de gamme, sportifs ou électriques.

Ce phénomène n’est pas nouveau. Les constructeurs japonais en manque de légitimité avaient déjà utilisé cette solution marketing en lançant dans les années 80 des marques premiums : Lexus (Toyota), Xedos (Mazda), Infiniti (Nissan) et Acura (Honda).

Cupra est le plus ressent, lancé début 2018. Jusqu’ici label sportif de certains modèles SEAT, Cupra devient une marque. Le premier modèle commercialisé a été le Cupra Ateca, un Seat Ateca donc, doté d’une finition sportive et d’une motorisation de 300 ch. Pour Luca de Meo, Président de SEAT, ce projet concrétise la volonté de « conquérir un nouveau cercle de passionnés ». En effet aujourd’hui les voitures sont techniquement toutes très proches, il faut donc appuyer sur l’émotion, l’esthétique, le désir. Mais on attend maintenant des modèles spécifiques à la marque en plus de l’Ateca et de la Léon. Ce devrait être le cas bientôt avec le Formentor, dont le concept a été dévoilé en début d’année ; il s’agit bien entendu d’un SUV hybride haute performance. Attendons sa sortie et nous verrons alors s’il s’agit seulement de communication ou si une véritable marque émerge. Les ressources techniques du groupe VW (auquel appartient Seat – Cupra) sont immenses, mais encore faut-il créer une âme. Les débuts sont prometteurs mais l’exemple de DS montre que les investissements nécessaires sont importants et que la construction d’une image est essentielle dans ce segment, ainsi que la qualité du réseau. Cupra est ainsi bien présent en compétition automobile avec la TCR Series, et vient de signer un partenariat avec le FC Barcelone. La marque bénéficie d’un espace de vente dédié auprès d’environ 260 concessionnaires spécialement sélectionnés par SEAT -dans toute l’Europe. Exclusivité, sophistication et performance sont les maitres mots de la nouvelle marque à suivre.

De nombreux « petits nouveaux » vont faire leur apparition dans les années à venir : nouvelles marques électriques, chinoises, elles vont arriver très rapidement sur le marché européen. La concurrence s’annonce rude, peut-être y aura-t-il aussi quelques disparitions comme celle programmée de Lancia…